John Wesley (1703-1791)

Prêtre anglican britannique, ce prédicateur infatigable a prononcé plus de 40 000 sermons menant à des milliers de conversions.

Ils sont, lui et  son frère Charles, à l’origine du mouvement méthodiste, « à cause de la régularité et l’esprit de méthode » qu’ils appliquaient dans leurs pratiques religieuses.

Brève biographie

divb-e

John Wesley est le quinzième enfant du révérend Samuel Wesley, recteur anglican mais non conformiste (c’est-à-dire ayant rompu avec l’Eglise d’Angleterre).

En 1720, il s’inscrit à l’université d’Oxford où il forme le ¨Club Sacré¨ (Holy Club) avec d’autres étudiants, dont son frère Charles, pour prier et faire des exercices spirituels ponctuellement, ce qui leur a valu le qualificatif de « méthodistes ». Diplômé en1724, il est ordonné prêtre anglican en 1728 par l’évêque d’Oxford.

Wesley vit une expérience de conversion en 1738 et commence à prêcher le salut par la foi mais il rencontre bientôt une vive opposition de la part de l’Église établie. Il préconisait une expérience personnelle avec Dieu et n’hésitait pas à sillonner la Grande Bretagne (préparant ses sermons, lisant et écrivant à cheval) pour aller à la rencontre de ses paroissiens.

Contribuant à la création d’écoles et d’organismes sociaux pour lutter contre l’ignorance et la pauvreté, il sera l’un des premiers à s’élever contre l’esclavage.

Wesley finit par rompre de fait avec l’Eglise anglicane en 1784, en ordonnant lui-même deux diacres puis en les nommant le lendemain-même «anciens», c’est-à-dire prêtres, ainsi qu’en ordonnant son ami Thomas Coke «inspecteur», autrement dit évêque.

On peut lire dans le Journal de John Wesley : «Mercredi 1er septembre: Etant dorénavant très clair en mon esprit, j’ai franchi le pas que j’ai longtemps mesuré et j’ai ordonné M. Whatcoat et M. Vasey pour aller et servir les moutons perdus en Amérique. Jeudi 2: Je leur en ai adjoint trois autres, ce qui, je le crois en vérité, fera beaucoup pour la gloire de Dieu.».

À sa mort en 1791, on comptait environ 70 000 méthodistes en Grande-Bretagne et 60 000 aux Etats-Unis.

Biographie condensée de John Wesley

biographie condensée, d'après F. Lovski Un voyageur se penche sur son passé Prédicateur infatigable A sa mort, Wesley aura parcouru 360.000 kilomètres, soit 9 fois le tour de la terre ou encore 20 kilomètres par jour, à pied ou à cheval. Il aurait prononcé écrit...

Pin It on Pinterest