Le 20ᵉ siècle

Jamais les Saintes Ecritures n’ont été aussi répandues. Malgré une apostasie grandissante, des prédicateurs fidèles, suscités par un mouvement de l’Esprit sans précédent, portent la Bonne nouvelle jusqu’aux extrémités de la terre.

L’Evangile est prêché sur toute la terre

divb-e

L‘Eglise a 2000 ans d’existence ! L’Evangile, porte ses fruits et va grandissant ! Jamais les Saintes Ecritures n’ont été aussi répandues que maintenant. Des millions de Livres Saints sont publiés dans plus d’un millier de langues et des millions de témoins naissent jusqu’aux extrémités du monde. Pouvait-il en être autrement? Durant tous ces siècles, L’Eglise a porté le flambeau de l’Evangile jusqu’aux extrémités de la terre. Jésus avait ordonné à Ses disciples : « Allez par tout le monde, et prchez lévangile à toute créature. » Marc 16:13

– « Vous serez mes témoins à Jérusalem, … et jusquaux extrémités de la terre » Actes 1:8
– « Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes » Jean 14:12
– « Allez, faites de toutes les nations des disciples » Matthieu 28:19
– « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin » Matthieu 24:14
Avec eux, Jésus l’a accompli !

Initiant le mouvement de Pentecôte, le réveil d’Asuza Street à Los Angeles commença le 9 avril 1906 pour s’achever en 1909. Bien que l’Histoire ait retenu le nom de William J. Seymour, qui en assura la direction, c’est un dénommé Frank Bartleman qui en fut l’intercesseur. Après avoir lu un livre sur le grand Réveil du Pays de Galle, dès 1904, Bartleman reçut un fardeau de prière et décrit ainsi les premiers instants de l’effusion de l’Esprit: « Nous avions prié pendant de nombreux mois afin d’obtenir la victoire. Jésus maintenant montrait de nouveau qu’Il est vivant à un grand nombre. Les pionniers avaient effectué une percée permettant à la multitude de suivre. (…) Il y avait un esprit général d’humilité manifesté lors de la réunion. Ils étaient transportés avec Dieu. A l’évidence, le Seigneur avait trouvé la petite compagnie enfin, en dehors comme toujours, à travers laquelle Il pouvait faire Son chemin. Dieu n’avait pas établi une mission instituée où ceci aurait pu être accompli. Ils étaient entre les mains des hommes, l’Esprit ne pouvait pas œuvrer. D’autres bien plus prétentieux avaient échoué. Ce que l’homme estime avait été une fois de plus contourné et l’Esprit enfanté de nouveau dans une humble « étable » en dehors des établissements ecclésiastiques. »

Guido Kuwas, Avant le Réveil

9 jours après le début du Réveil, le 18 avril 1906, un terrible tremblement de terre ravage la Californie…

Nouvelle Pentecôte, charismes et dérives

divb-e

Si dans ce siècle le mot pureté ne trouve plus sa juste définition, des prédicateurs fidèles ont été suscités par Son Esprit – comme dans chaque génération. Tirant la substance nourrissante des textes bibliques, les messages de ces hommes et de ces femmes ont été autant de proclamations, de révélations, d’exhortations, d’interpellations de consolations et d’enseignements qui ont révolutionné l’obscurantisme contemporain et renversé la fausse religiosité et les spiritualités de tous genres.

Oui c’était annoncé : l’Evangile sera prêché et révélé à toutes les nations ! Malgré le sécularisme et les horreurs de 2 guerres mondiales, l’Eglise de Jésus-Christ a connu des percées, notamment grâce aux mouvements pentecôtistes (en début de 20e siècle), puis charismatiques (seconde moitié du siècle). Ramenant de la vie dans un protestantisme devenu intellectualiste, ces mouvements ont aussi été la source d’une croissance explosive des églises évangéliques,

notamment dans les pays du Tiers Monde, tirant des millions de personnes de leur misère morale et matérielle. Si Dieu n’eut pourvu Son Eglise en docteurs fidèles à Sa Parole, Ses enfants auraient pu être la proie de toutes les dérives théologiques du siècle. Citons l’oecuménisme, la théologie de la libération ou encore le faux évangile de la Prospérité…

lfdnpfin

bible-de-lutherC‘est Jean Chrysostome qui au 5e siècle utilise le mot grec biblia (« les rouleaux, les livres ») pour désigner les textes sacrés. Repris en latin ecclésiastique pour donner « bible », ce mot désigne donc étymologiquement LE livre par excellence. Rédigé par plus de 40 auteurs qui ne se connaissaient pas, sur plus de 1500 ans, son message aborde les grandes questions spirituelles: Qui est Dieu? Qui est l’homme? Y a-t-il une relation possible entre Dieu et l’homme et comment? Ouvrage le plus recopié, le plus traduit au monde, il fut aussi le premier livre imprimé et demeure LE plus grand best seller de tous les temps.

» découvrir la Bible et son message en ligne

Pin It on Pinterest