Éphrem le Syrien (306-373)

Diacre et théologien dans la région de l’Assyrie, chargé de l’École théologique de Nisibe, il mena une vie de contemplation, entretenue par une austérité extrême.

De cette flamme intérieure jaillit ce lyrisme d’où provient son surnom de «harpe du Saint-Esprit».

Brève biographie

divb-e

Éphrem le Syrien ou Éphrem le syriaque, né à Nisibe, a dû se réfugier à Edesse lorsque surgirent les Perses. C’est là qu’il mourut en 373. Il est un auteur de plusieurs hymnes et poèmes.

Ephrem était encore enfant lorsqu’il eut une révélation pendant son sommeil: une vigne était sortie de sa langue, elle avait grandi et rempli la terre entière, tant elle était féconde. Tous les oiseaux du ciel venaient s’y nourrir, mais plus ils mangeaient de ses fruits, plus elle en produisait.

On raconte qu’à l’époque, l’un des saints pères vit pendant son sommeil une troupe d’anges qui descendaient du ciel sur l’ordre de Dieu. Ils portaient dans leurs mains un livre: c’était un volume écrit au-dedans et au-dehors. « A qui faut-il le confier? » se demandèrent-ils. Les uns parlaient d’un tel, les autres d’un autre. « Ceux dont vous parlez sont vraiment saints et justes, répondirent les anges, pourtant on ne peut leur confier ce livre ». Beaucoup de noms de saints furent encore prononcés, puis quelqu’un dit: « C’est à Ephrem seul que nous pouvons le confier ».

Et l’ancien à qui tout cela était manifesté pendant qu’il dormait, vit les anges donner le livre à Ephrem. Au matin, il se leva et alla écouter les enseignements d’Ephrem. C’était comme une fontaine qui jaillissait de sa bouche: l’ancien reconnut alors que ce qui sortait des lèvres d’Ephrem était l’oeuvre de l’Esprit de Dieu.

L’on dit également que « La grâce du saint Esprit le remplissait avec une telle profusion que, lorsqu’il s’adressait au peuple, sa langue n’avait pas le temps de proférer les pensées célestes que Dieu lui inspirait, et il semblait comme pris de bégaiement. C’est pourquoi il adressa à Dieu cette prière peu commune, en disant : ‘Retiens, Seigneur, les flots de ta grâce’! »

Liens externes
» Biographie (Wikipedia)

Confessions

Vous, les élus de Dieu, souffrez que ces paroles vous soient rappelées par un homme qui avait résolu, qui avait promis de se rendre agréable à Dieu mais qui a indignement trompé son Créateur…

Pin It on Pinterest